Printemps 2016, tournant dans l’intensification de la guerre de classe en France

Le mouvement social du printemps 2016 résonne comme un coup de semonce de la part de la bourgeoisie : la violence répressive (médiatique, policière et syndicale) n’a d’égale que la violence politique de la Loi Travail. Face à cette double violence, et au nombre croissant d’interpellé.e.s / blessé.e.s / condamné.e.s en manifestation, l’autodéfense devient une évidence…