Quelques tracts intéressants en ce printemps 2018

A Strasbourg : RIEN A NEGOCIER, TOUT A RENVERSER L’époque nous accule : reprenons l’offensive ! Après la défaite du soulèvement insurrectionnel de 1968 a commencé la longue phase de repli des prolétaires perdant l’initiative dans la lutte des classes. A partir des années 1980, la lutte est défensive et l’offensive bourgeoise – bien que laborieuse et…

[Brève] Avec des « amis » pareils, pas besoin d’ennemis – A propos du « blessé de Tolbiac »

Nous ressentons de la colère. Beaucoup de colère. Froide. Quel est le plus lamentable ? L’incapacité de la dénommée Leila, étudiante-de-Tolbiac-ayant-participé-à-l’occupation, de reconnaître son mensonge (car c’en est un) ? La défense à tout prix de l’inconséquence politique de la militante par ses « supporters » de tout ordre, sans autre objectif, semble-t-il, que de lui sauver la face…

Libérons-nous du travail

L’auto-valorisation de soi, stade suprême de l’aliénation capitaliste Par la mécanisation, l’automatisation et surtout la numérisation des outils de travail et des processus de production en général, la restructuration du Capital s’opère par une mutation en profondeur de la réalité du travail. Nous entrons en ce sens dans l’ère de l’exclusion du travail-salarié, dans un…

Au seuil de la barbarie

La renaissance d’un mouvement social réel et durable contre le contenu des ordonnances adoptées ce 22 septembre 2017 reste en suspens. Ceci étant, notre avenir et notre futur le sont également. La renaissance d’une lutte globale et radicale est devenue une nécessité qu’on ne peut se permettre de nuancer ou de sous-estimer. Ces ordonnances, ou…

Critique des événements de Hambourg

Est-il nécessaire de relancer le vieux débat sur la pertinence politique des contre-sommets ? A savoir le fait de jouer le spectacle émeutier attendu par tous les médias bourgeois internationaux, de se jeter dans la gueule du loup policier dont la puissance est alors optimale, de se déplacer quelques jours à peine pour un moment de…

Dépasser l’ère de la casse sociale permanente

Nous sommes de celles et ceux qui approuvaient le mot d’ordre « Ni Le pen ni Macron, ni patrie ni patron » car ces deux-là désignent les deux faces d’un même processus : celui d’un autoritarisme d’Etat croissant articulé à une offensive patronale à la violence inégalée depuis l’après-guerre. Aujourd’hui, l’ennemi c’est moins Macron lui-même que cette marche…

Bonne année…de résistances !

Une certaine frange du milieu autonome français s’évertue à clamer que « 2017 n’aura pas lieu » au sens où notre capacité insurrectionnelle devrait pouvoir enrayer la dynamique des élections présidentielles. Ce volontarisme politique parait bien naïf même s’il cherche sans doute à concentrer l’attention sur la force effective du mouvement social du Printemps 2016, sur sa…