Résistances et contre-insurrections : le temps des accélérations

Le printemps 2016 a été marqué en France par un des mouvements sociaux les plus significatifs de ces dernières années en Europe. L’opiniâtre résistance collective à la « loi travail » a développé durant quatre mois et demi de multiples pratiques de lutte dont l’aspect novateur et la puissance offensive réside moins dans les méthodes stratégiques et…

Centralité de la transformation du travail contre centralité de la classe ouvrière

Avec la Loi Travail, la bourgeoisie française s’aligne logiquement sur la stratégie globale de la bourgeoisie occidentale mondialisée et sur les mutations profondes du capitalisme qu’elle provoque. Nous vivons une époque de transition. A entendre non pas au sens où, tout à coup, le capitalisme « redevient » agressif ; car le capitalisme est un processus constant…

Mai 2016 : du débordement au basculement ?

Le gouvernement utilise le 49.3, nouvel acte de guerre. L’heure est au défi : défions le patronat et les centrales syndicales collabos, défions le corps répressif policier et médiatique. De l’anti-répression à l’autodéfense, de l’autodéfense à la contre-offensive. Tel est l’apprentissage collectif majeur en ce printemps 2016 pour les personnes en lutte. L’auto-organisation dans l’action, qu’il…

Printemps 2016, tournant dans l’intensification de la guerre de classe en France

Le mouvement social du printemps 2016 résonne comme un coup de semonce de la part de la bourgeoisie : la violence répressive (médiatique, policière et syndicale) n’a d’égale que la violence politique de la Loi Travail. Face à cette double violence, et au nombre croissant d’interpellé.e.s / blessé.e.s / condamné.e.s en manifestation, l’autodéfense devient une évidence…